François Jaillette

Nommé Meilleur Ouvrier de France en 1997, François Jaillette pratique l’activité de restaurateur de céramique d’art depuis plus de vingt cinq ans, restaurant et redonnant une seconde jeunesse à toutes sortes de pièces de faïence, porcelaine, terre cuite ou grès à la beauté ternie par les années.

 

Parcours

 

C’est au milieu des années soixante-dix que François Jaillette obtient dans un premier temps un CAP de Mouleur Modeleur céramique au Gué à Trèsmes, puis un CAP de Tournage de porcelaine à la Manufacture Nationale de Sèvres. Il suit ensuite un stage de perfectionnement au CRIAA (centre de recherche interdisciplinaire en archéologie analytique) de l’université Bordeaux III.

 

Pratique

 

Parmi ses techniques particulières, on trouve la restauration de type illusionniste et de type muséale, ainsi que le collage de verre et la réfection des morceaux manquants. Ainsi, il peut reconstituer une pièce en morceaux dont il manquerait quelques parties en respectant les motifs d’origine, et en réparant les éventuelles marques de précédentes interventions. Il travaille avec des colles et des résines, des produits réversibles. François Jaillette a participé à plusieurs salons artisanaux comme le Salon du Patrimoine (Carrousel du Louvre), Festiv’Art (Evreux) ou le Salon National des Antiquaires (Rouen).

 

Il travaille aussi bien pour des particuliers, professionnels, musées que pour des collectionneurs.